les Étapes de la construction

La progression du travail, pas à pas

Les débuts en images 
L’avancement en fin d’année 2012

mars 2012

. Acquisition du chêne centenaire destiné aux montants et traverses du buffet
. Assemblage des cadres du buffet de l’orgue. Même la partie intérieure qui n’est pas visible est poncée.
. Le buffet est monté dans l’atelier et la mécanique de registration est complètement achevée. Les planches qui doivent servir à l’encorbellement entre la partie inférieure du buffet et sa partie supérieure sont collées.
. Les châssis des claviers sont terminés, ainsi que toutes les pièces de bois nécessaires à construire les panneautages du buffet.

avril

. La façade et son couronnement central sont imposants de simplicité et de légèreté. Le placement des moulures est en cours et ce sera bientôt le tour des abrégés (ce sont des tableaux munis de rouleaux qui transmettent les différents mouvements des touches.)
. Le pédalier est en place. Le buffet est achevé à 80 %.

mai

. Le tiroir d’accouplement du pédalier est achevé et branché au registre correspondant à l’aide de bascules et de rouleaux octogonaux en chêne pour les transmissions latérales. Toute cette petite mécanique marche à merveille et devrait être usée dans 200 ans au minimum !
. Le toit, ainsi que les deux couronnements des tourelles latérales sont montés

juillet

. Les jeux de “montre” sont installés en façade
. Fabrication du système de suspension des touches

août

. Fabrication des sommiers pour le Grand orgue, le Positif et le Pédalier
. Fabrication des registres et des soupapes

septembre

. Les sommiers sont équipésde leurs soupapes, recouvertes de peau (de mouton) et les registres placés sur les tables des sommiers.

octobre

. Toute la tuyauterie de façade est placée et pourvue de ses porte-vents.
. Le premier jeu du grand-orgue (le cornet) est également placé sur son sommier propre alimenté par des porte-vents rigides.
. La mécanique de tirage des soupapes (abrégés et vergettes) et des jeux terminée.
. Construction des soufflets terminée.

novembre

. Les claviers sont tracés.
. Le moteur de la soufflerie est branché.
. Reste encore à fabriquer 48 tuyaux de bois.

janvier 2013

. Placement d’une estrade en chêne à l’église pour le soubassement de l’orgue
. Montage de l’orgue.

février

. Le froid a empêché le placement des 3 jeux d’anches.
. Les autres 17 jeux sont harmonisés et fonctionnels depuis le 1er mars.

L’inauguration

Le 27 avril 2013 ont eu lieu le concert d’inauguration et la bénédiction par l’Évêque Auxiliaire pour le Brabant Wallon, Mgr Jean-Luc Hudsyn. Moins de deux ans donc après le démarrage de cet audacieux chantier, mené quasiment seul par un unique artisan.

Infinie gratitude

Merci aux nombreux parrains/marraines des 1.666 tuyaux et aux trois grands sponsors de cette oeuvre d’art.